Feuille d'infos du CIRA #191

Qui sommes-nous ?

Un peu de lecture

Bulletin

CIRA infos

Débats

Bibliothèque

Archives

Liens

Nouveau sur le site


Débats à venir
samedi 13 mai 2017
MARSEILLE (CIRA) : Un che­mi­ne­ment théâ­tral, lit­té­raire et poé­tique par Marie-Claire Calmus la suite...

Toutes les annonces de la dernière Feuille d'Infos du CIRA (#193 de avril 2017 au format html ou au format pdf
À écouter
Tables rondes de la FLAM 2015
Foire aux livres anarchistes de Marseille

Puisque ce n’est par conscience, au moins par ambition refusons l’ambition. (Michel de Montaigne)

RENCONTRES

PAU : du vendredi 17 au jeudi 23 février 2017. La section étudiante de la CNT-AIT organise la dixième édition des Journées libertaires de Pau. Cette année le thème choisi est : « Mouvements spontanés contre refondation de la gauche ». Au programme : un concert, une exposition (« Les anarchistes dans les mouvements spontanés de ces dernières années à travers le monde »), trois conférences (Giorgios, militant anarchiste grec, Carlos Taibio et deux militants de la CNT de Barcelone, Mark Bray).
Renseignements sur les lieux et les horaires des diverses manifestations : CNT-AIT STB, 18 rue Jean-Baptiste Carreau, 64000 Pau (courriel : cnt64@yahoo.fr).
Sur Internet : http://journeeslibertairespau.blogspot.fr/

PRESSE

COURANT ALTERNATIF. N° hors-série 20, janvier 2017. 48 pages. 5 euros. Ce numéro a pour titre : Les libertés ne se donnent pas, elles se prennent : 1982-2016, 35 ans de luttes sociales. Il passe en revue huit périodes qui ont marqué l’histoire sociale et politique du pays : 1978-1984, luttes dans la sidérurgie ; 1986-1988, apparition des coordinations ; 1995, mouvement social contre le plan Juppé ; décembre 1997-1998, mouvement des chômeurs ; 2003, luttes contre la réforme des retraites (projet Fillon) ; 2005-2006, luttes contre le contrat première embauche (CPE) et émeutes des banlieues ; 2010, contre la réforme des retraites (loi Woerth) ; 2016, mouvement contre la loi travail et son monde.
Adresse : OCL, c/o Égrégore, BP 81213, 51058 Reims cedex (courriel : oclibertaire@hotmail.com). L'abonnement est de 30 euros pour 10 numéros et les hors-séries (chèque à l'ordre de La Galère).
Sur Internet : http://oclibertaire.lautre.net

PUBLICATIONS

Les livres qui sont présentés dans La Feuille d’infos sont disponibles chez votre libraire préféré-e ou aux adresses parfois mentionnées.

CREAGH. Les mélanges sont des recueils d’articles aux sujets variés, écrits par les ami-e-s d’un universitaire à l’occasion d’un anniversaire. Le 16 juin 2016, Ronald Creagh fêtait ses 87 ans. Universitaire et chercheur atypique, Ronald Creagh s’est intéressé à l’histoire de l’anarchisme aux États-Unis, aux utopies ou bien aux imaginaires sociaux. L’institution universitaire ayant été avare en termes de reconnaissance, ce sont ces ami-e-s qui saluent son parcours de militant et de chercheur avec ce riche recueil. On y trouvera aussi bien des témoignages d’amitié que des études historiques et des débats d’idées.
Rêves et passions d’un chercheur militant : mélanges offerts à Ronald Creagh. Atelier de création libertaire, 2017. 284 pages. 18 euros.

L

ZÉVACO. Célèbre pour avoir écrit la série des Pardaillan, on sait moins que Michel Zévaco (1860-1918) fut un journaliste anarchiste et qu’il fit plusieurs séjours en prison. Les personnages de ses romans-feuilletons se veulent indépendants dans leurs actes et leurs pensées et rappellent ainsi les convictions de l’auteur. Le Royaume de Minuit est paru dans le journal L’Égalité en 1890. Il s’agit du premier roman-feuilleton de Michel Zévaco et il est publié en livre pour la première fois. On y rencontre les membres d’une société secrète qui souhaite plus de justice sociale en répartissant les biens mal acquis. Les éditions La Taupe médite sont les éditions du Centre international Michel Zévaco (CIMZ). Ce centre de recherches s’intéresse à l’œuvre de Zévaco mais aussi à la littérature populaire. Il publie une revue intitulée Le Pardaillan.
L’ombre fatale par Michel Zévaco. La Taupe médite, 2016. 422 pages. (Le royaume de Minuit ; 1). 13 euros. Le train rouge par Michel Zévaco. La Taupe médite, 2016. 226 pages. (Le royaume de Minuit ; 2). 13 euros.
Sur Internet : http://lataupemedite.michelzevaco.com/

GAUDIER-BRZESKA. Le sculpteur et dessinateur Henri Gaudier-Brzeska (1891-1915) a d’abord opéré une synthèse entre le cubisme, l’abstraction et les arts primitifs. Puis à partir de 1913, il devient l’un des pionniers du vorticisme, variante britannique du futurisme. Bien qu’affichant des idées anarchistes et antimilitaristes (il avait échappé au service militaire en vivant à Londres), il s’engage en 1914 et est tué le 5 juin 1915 au cours de la bataille d’Artois. Jomy Cuadrado est un peintre (en série), sculpteur, plasticien et critique artistique de sensibilité anarchiste. Dans son roman La vie rêvée d’un ange, il rend un vibrant hommage à Henri Gaudier-Brzeska.
La vie rêvée d’un ange ou La stratégie du tailleur de pierre par Jomy Cuadrado. Théolib, 2016. 320 pages. (Liber***). 26 euros.

BRIGADES INTERNATIONALES. À l’occasion du 80e anniversaire de la création des Brigades internationales, les éditions du Caïman, en partenariat avec les Amis des Combattants en Espagne Républicaine (ACER), publient dans la collection Noires nouvelles, un recueil intitulé Brigadistes ! L’écriture de ces nouvelles a été confiée à des personnes aux profils variés : auteurs de polar (Didier Daeninckx, Gilles Del Pappas, Roger Martin…), auteurs-compositeurs-interprètes (Serge Utgé-Royo…), scénaristes et dessinateurs de BD (Fabien Lacaf, Bruno Loth), autres personnalités que leur histoire personnelle, littéraire ou artistique, a amené à croiser le chemin des Brigades Internationales. L’esprit de ces nouvelles est libertaire, le rôle néfaste des partis communistes y est bien évoqué.
Brigadistes ! Éditions du Caïman : Amis des combattants en Espagne républicaine, 2016. 320 pages. (Noires nouvelles). 15 euros.

ORWELL. En 1945, George Orwell (1903-1950) publiait La ferme des animaux. Dans cette fable, on reconnaissait l’histoire de la révolution russe. Cette critique de l’URSS est si juste que les services secrets britanniques et étatsuniens décident, en 1951, de l’adapter en bande dessinée et de la diffuser dans les pays du tiers-monde. C’est la version en créole mauricien (avec sa traduction en français) qui est proposée par les éditions de L’Échappée. En fin de compte, le contenu subversif de cette bande dessinée finit par annuler sa visée contre-révolutionnaire.
La ferme des animaux par George Orwell ; adapté par la CIA ; dessins de Norman Pett. L’Échappée, 2016. 80 pages. (Action graphique). 15 euros.

CINÉMA

NI DIEU NI MAÎTRE. Ni Dieu ni maître est un film documentaire qui retrace l’histoire de l’anarchisme de 1840 à 1945 à travers des images d’archives, des documents oubliés et des entretiens avec des spécialistes de l’histoire du mouvement ouvrier. Ce film a été présenté dans des festivals ainsi qu’à la Radio télévision suisse en 2016 mais toujours pas sur Arte. On peut visionner le film sur Internet mais l’adresse change souvent.
Ni Dieu ni maître : une histoire de l’anarchisme réalisé par Tancrède Ramonet et Patrick Barberis. Temps noir : Arte, 2016. 180 minutes. 2 DVD + 1 livret. 35 euros.
Renseignements : Ni dieu ni maitre une histoire de l'anarchisme

MUSIQUE

COUTÉ. Gaston Couté (1880-1911) était un poète-chansonnier anarchiste. Aux alentours de 1900, il était célèbre dans les cabarets de Montmartre. Après sa mort, son œuvre n’est pas tombée dans l’oubli et a été interprétée par des dizaines d’interprètes. Depuis 30 ans, Gérard Pierron a interprété et mis en musique les textes de Gaston Couté qui tient une place centrale dans son parcours artistique. Certains poèmes de ces disques sont interprétés par Bernard Meulien et Hélène Maurice.
Gérard Pierron chante Gaston Couté : rétrospective 1977-2008. Frémeaux et associés, 2016. 3 disques compacts + 1 livret (28 pages). 30 euros.

RECHERCHES

MAITRON DES ANARCHISTES. La publication au printemps 2014 du Maitron des anarchistes, qui contient 500 biographies d’anarchistes de l’aire francophone, a vite été épuisée. Elle a été suivie d’une version en format livre de poche. Mais sur le site en ligne on trouve plus de 3 000 biographies, et on est loin du compte ! L’équipe qui a réalisé ce travail est à la recherche de nouveaux contributeurs. Il faut corriger et compléter les biographies déjà publiées. De nouvelles biographies de personnages oubliés peuvent être écrites.
Renseignements : menckell@cira.ch

SALUT !

RENÉ-PIERRE CARRIOL. Né en 1947, René-Pierre a milité, dans les années 1970 et 1980,RenĂ©-Pierre Carriol dans de nombreux comités de lutte et a collaboré à plusieurs revues : La Gueule ouverte, La Lanterne noire, Noir et rouge, IRL, Association de soutien au peuple Kanak… À partir de 1990, il prend une part active dans l’expérience du local Des libertaires éditent (DLE). Installé à Lyon, il rejoint l’Organisation communiste libertaire (OCL). On pouvait le rencontrer lors des salons du livre libertaire. Il avait, par ailleurs, exercé le métier d’enseignant en sciences de la vie et de la terre et faisait de la recherche, devenant spécialiste d’un petit crustacé, le balane. Cette vie bien remplie s’est achevée brutalement le 7 décembre 2016 lorsqu’il a été renversé par une voiture dans une rue de Lyon.


  Qui ?     Lecture     Bulletin     Lettre     Débats     Bibliothèque     Archives     Liens     Nouveau  

Centre international de recherches sur l'anarchisme

Siège et correspondance  
Téléphone  
Adresse électronique  

  50, rue Consolat, 13001 Marseille
  09 50 51 10 89/04 91 56 24 17
  cira.marseille@gmail.com