Feuille d'infos du CIRA #202

Qui sommes-nous ?

Un peu de lecture

Bulletin

CIRA infos

Débats

Bibliothèque

Archives

Liens

Nouveau sur le site



Toutes les annonces de la dernière Feuille d'Infos du CIRA (#206 de juin 2018 au format html ou au format pdf
À écouter
Tables rondes de la FLAM 2015
Foire aux livres anarchistes de Marseille

La société produit des crapules et l’éducation rend une crapule plus intelligente qu’une autre.
(Tchouang-tseu, IVe siècle avant J.-C.)

PUBLICATIONS

Les livres qui sont présentés dans La Feuille d’infos sont disponibles chez votre libraire préféré·e ou aux adresses parfois mentionnées.

ALIMENTATION. Dénué d’introduction, le livre rentre directement dans le vif du sujet : une critique anarchiste et anticapitaliste du système de production et de distribution alimentaire. À prendre comme un manuel de politique alimentaire et d’introduction à la nutrition, ce livre de petite taille présente les différents besoins tout en mettant en avant l’état des connaissances et les phénomènes de publicité ou de rumeur. Un régime végétal y est plutôt encouragé, mais des comparaisons dans les conditions d’absorption des nutriments sont expliquées. Un point positif et original est l’explication qui est faite des relations entre différents nutriments pour leur faciliter ou au contraire bloquer leur assimilation : une cuisson forte détruit la vitamine E, la caféine bloque l’absorption de vitamine B1, de calcium et d’autres nutriments. Il y a aussi quelques recettes.
Eat like it matters : food choice, nutrition and wellbeing in a capitalist food system par Isy Morgenmuffel. Londres (Grande-Bretagne) : Active Distribution, 2017. 136 pages. 5 livres.

AMEDEO BERTOLO. Les éditions ACL et la revue Réfractions rendent hommage à l’anarchiste italien Amedeo Bertolo (1941-2016) avec un livre qui réunit plusieurs aspects de sa pensée et une biographie. Amedeo a participé à plusieurs revues (A rivista anarchica, Interrogations). Il a animé une maison d’édition (Elèuthera) et le centre d’archives Centro studi libertari-Archivio Giuseppe Pinelli de Milan. Il participait à de nombreux colloques mais s’était impliqué aussi physiquement dans la lutte contre l’Espagne de Franco.
Anarchistes et fiers de l’être : six essais et une autobiographie par Amedeo Bertolo. Atelier de création libertaire : Réfractions, 2018. 240 pages. 16 euros.

JACK BLACK. Jack Black (1871-1932) a passé l’essentiel de sa vie dans les bas-fonds entre San Francisco et le Canada. Après quelques années passées en prison, il est embauché comme garde du corps par un journaliste progressiste et il commence à rédiger une série d’articles basés sur son expérience. Il publie Personne ne gagne en 1926. Il raconte, avec un réel talent de conteur, sa vie de yegg (voleur) et de hobo (vagabond). Il fréquente les fumeries d’opium, perce les coffres-forts, voyage dans des trains de marchandise, s’évade de prison…
Personne ne gagne par Jack Black. Monsieur Toussaint Louverture, 2017. 470 pages. (Les grands animaux). 11,50 euros.

JOMY CUADRADO. Jomy Cuadrado est peintre (en série), sculpteur, plasticien et critique artistique de sensibilité anarchiste. Il est aussi romancier. Après un roman consacré au sculpteur et dessinateur anarchiste Henri Gaudier-Brzeska (voir La Feuille d’infos du CIRA #191), il en publie deux nouveaux. Jeanne et le vélo du capitaine Gérard lui permet d’aborder le calvaire des « femmes tondues » à la Libération. Jeanne, admiratrice de Louise Michel, est tombée amoureuse d’un soldat allemand poète avec qui elle a eu un enfant. Elle pourra le retrouver quelques mois après la fin de la guerre. Dans Les quatre saisons de Momo, Jomy Cuadrado parle de l’enfermement psychiatrique, de la maladie mentale et de la découverte de la peinture.
Jeanne et le vélo du capitaine Gérard par Jomy Cuadrado. Théolib, 2017. 155 pages. (Liber***). 18 euros. Les quatre saisons de Momo par Jomy Cuadrado. Théolib, 2017. 190 pages. (Liber***). 20 euros.    

NEEL DOFF. Neel Doff (1858-1942) est née en Hollande et a connu une enfance misérable entre Amsterdam et Bruxelles. Elle doit travailler dès l’âge de huit ans et connaît une période très difficile pendant laquelle elle se prostitue et fait des séjours à l’hôpital. Elle parvient à sortir de la pauvreté en servant de modèle à des peintres. Elle épouse Fernand Brouez, éditeur de la revue La société nouvelle (1884-1897) qui réunit écrivains et militants socialistes et anarchistes. Grâce à lui, elle apprend le français et découvre la lecture. À partir de 1911, elle écrit plusieurs livres racontant ses souvenirs d’enfance (Jours de famine et de détresse, Keetje, Keetje trottin...). Son œuvre est défendue, entre autres, par Henry Poulaille, chef de file de la littérature prolétarienne.
Jours de famine et de détresse par Neel Doff ; préface de Maya Orianne ; postface de Virginie Iglésias ; illustrations de Gaston Nick. L’Échappée, 2017. 192 pages. (Lampe-tempête). 16 euros.

UKRAINE. L’aventure éditoriale de La rivoluzione russa in Ucraina de Jean Pierre Ducret se poursuit avec un troisième volume. Les deux premiers volumes de cette bande dessinée publiée en Italie sont parus en 2013 et 2015. Ce troisième volume devait être le dernier de la série mais il y a tellement à raconter sur cette période que d’autres albums sont prévus. Outre Makhno et ses compagnons, on y croise Emma Goldman et Alexandre Berkman mais aussi Marcel Body, Voline, Mauricius, Vergeat et Lepetit, un déserteur de la marine française, des spartakistes en exil… Chaque sortie d’album est l’occasion de présentations et de rencontres avec l’auteur et les éditeurs dans plusieurs villes d’Italie.
La rivoluzione russa in Ucraina : la storia di Nestor Makhno : volume 3 par Jean-Pierre Ducret. Carrare (Italie) : Biblioteca archivio Germinal, 2017. 72 pages. 20 euros. Ce volume est disponible au CIRA.
Sur Internet : http://www.makhno.org/

LUNDIMATIN. Après un n° 0 distribué de manière informelle, ce second volume de l’hebdomadaire en ligne Lundimatin est le premier à constituer une anthologie d’articles parus au cours de l’ensemble d’une année, de septembre 2016 à juillet 2017. Les articles variés rassemblent « les thèmes, les angles et les signatures qui font la trame du journal en ligne » pour au final comporter entre autres des témoignages d’acharnement judiciaire, un discours d’enterrement du parti socialiste, une chronique des élections présidentielles françaises et différents textes parus épisodiquement dans le journal. La vente des exemplaires papier permettra de financer les coûts d’hébergement en ligne de l’hebdomadaire.
Lundimatin n° 1 : septembre 2016-juillet 2017 : la fin d’un monde en avançant. Lundimatin, 2017. 248 pages. 14 euros.
Sur Internet : https://lundi.am/

PRESSE

HÉRÉSIE. N° 1, décembre 2018. 28 pages. Gratuit. Cette nouvelle revue porte comme sous-titre Réflexions individualistes. On y trouve des textes d’auteurs connus comme Manuel Devaldès, Han Ryner, Louis Simon et d’autres plus confidentiels qui sont traduits pour la première fois en français (Mario Ferrento, Enzo Martucci, Apio Ludd, Stikla). Hérésie souhaite ouvrir des débats théoriques.
Courriel : diomedea@riseup.net

NUNATAK. N° 2, automne-hiver 2017-2018. 64 pages. Prix libre. Dans la langue des Inuits, le terme nunatak désigne une montagne dominant des étendues gelées où se réfugie la vie. Cette revue s’intéresse aux montagnes et à leurs habitant-e-s. Elle nous parle d’histoire, de cultures, d’écologie et de luttes dans ces zones géographiques. Au sommaire de ce numéro : un livre de Samivel, le tourisme, le métier de berger, les mouvements de femmes en Turquie, la dépossession des milieux et des modes de vie en Équateur.
Adresse : Nunatak, c/o Café du Siècle-Bibliothèque, 1 rue Biron, 34190 Ganges (courriel : revuenunatak@riseup.net).
Sur Internet : https://revuenunatak.noblogs.org/

INTERNET

ÉDUCATION ET LIBERTÉ : L’enregistrement vidéo intégral et séquentiel du séminaire Éducation et liberté organisé par la Biblioteca libertaria Armando Borghi en octobre 2017 en collaboration avec l’Assemblea degli anarchici imolesi, la Biblioteca comunale Luigi Dal Pane de Castel Bolognese et du Groupe de Ravenne du Movimento di cooperazione educativa (MCE), est accessible (en italien) sur leur site. Y sont posées quelques questions essentielles concernant l’éducation actuelle dans une perspective libertaire avec des réalisations concrètes qui peuvent nous surprendre.
Adresse : http://bibliotecaborghi.org/wp/index.php/video/

SOLIDARITÉ

HAUTES-ALPES. L’association Les Croquignard vient d’acquérir à La Roche-de-Rame (Hautes-Alpes) une grande maison dans laquelle elle souhaite créer un lieu culturel et social autogéré. L’association lutte contre certaines dérives d’une société individualiste et consumériste, et souhaite mettre en œuvre sa vision du monde de demain. Le lieu accueillera une salle de réunion conviviale, une bibliothèque, un four à pain, un jardin, une micro-brasserie, une salle de spectacle, des ateliers… Des collectifs pourront y développer diverses activités. Les travaux à réaliser étant énormes, un appel à financement participatif est lancé.
Adresse : https://www.helloasso.com/associations/les-croquignards/collectes/creation-d-un-lieu-culturel-et-social-autogere-1

LOI TRAVAIL. Au printemps 2016, la France a connu plusieurs semaines d’effervescence sociale déclenchée par la loi Travail et le monde qui la met en place. Le 28 avril, à Marseille, à la suite d’une manifestation intersyndicale, plusieurs centaines de personnes décident de bloquer les voies ferrées près de la gare Saint-Charles. L’action qui a duré des heures est réprimée par la police : blessés, arrestations, procès, incarcérations… Aujourd’hui, ce sont quatorze personnes qui doivent payer à la SNCF des frais de justice et d’autres dus « au préjudice moral porté à [son] image de marque » (8600 euros). Un appel à solidarité et à soutien financier est lancé pour payer ces frais.
Adresse : courriel, soutienfinancier@gmx.fr Sur Internet : https://www.lepotcommun.fr/pot/krz7yr5w

PATRICK MIGNARD. En 2014, sous le nom de Merlin l’Emmerdeur, Patrick Mignard (auteur de plusieurs livres à l’AAEL) publiait sur un blog de défense de l’activité paysanne, sous la forme d’un conte médiéval, une dénonciation des agissements du maire de la commune de Plagne (Haute-Garonne). Ce « despote, ami des puissants » qui a mis la commune en coupe réglée, a porté plainte pour diffamation. Après avoir été relaxé une première fois, Patrick Mignard a été condamné en appel à verser 10 500 euros de dommages et intérêts et de frais de justice. Pour pouvoir régler cette somme et en attendant un procès en cassation, il lance un appel à solidarité.
Sur Internet (blog de l’Adap) : http://adap31.overblog.com/
Adresse : Patrick Mignard, 107 bis avenue de Lardenne, 31100 Toulouse (chèque à l’ordre de Patrick Mignard).

UN SUR CENT. Un sur cent est une caisse de solidarité créée à Lyon en 2013. La vingtaine d’adhérents paie 10 euros par mois de cotisation. Ils se réunissent tous les deux mois et décident par consensus comment les fonds disponibles seront utilisés. Il s’agit soit de financer des projets soit d’aider des personnes subissant des coups durs. Un sur cent souhaite que d’autres caisses de solidarité voient le jour et puissent se fédérer. Ces caisses se veulent une réponse modeste au triomphe de l’individualisme et de la concurrence et à un monde qui veut détruire les solidarités.
Renseignements : unsurcent@free.fr

 


  Qui ?     Lecture     Bulletin     Lettre     Débats     Bibliothèque     Archives     Liens     Nouveau  

Centre international de recherches sur l'anarchisme

Siège et correspondance  
Téléphone  
Adresse électronique  

  50, rue Consolat, 13001 Marseille
  09 50 51 10 89/04 91 56 24 17
  cira.marseille@gmail.com